FinancementÊtre rappeléEspace pro
Accueil Actualités Les radars mobiles
avril 2021

Les radars mobiles

Aujourd’hui, les excès de vitesse peuvent être constatés grâce à des radars fixes, mais aussi grâce à des appareils mobiles, soit, en mouvement.
 
Qu’est-ce qu’un radar mobile et à quoi ça sert ?
 
Un radar mobile est, tout comme un radar fixe, un cinémomètre. C’est un appareil dont la finalité est de mesurer la vitesse d’un véhicule motorisé à un instant T.
 
Un radar mobile ou en mouvement désigne tout appareil transporté par des policiers ou gendarmes à l’arrêt ou en roulant. Il désigne également ceux intégrés à un véhicule des forces de l’ordre. A savoir que la présence d’un appareil mobile, à l’inverse d’un radar fixe, n’est jamais signalée aux usagers de la route. Ces radars vont alors permettre aux représentants de la loi de se mêler au reste du trafic routier, et de pouvoir ainsi surprendre les usagers en infraction dans des zones où des radars fixes ne sont pas installés.
Les radars mobiles
Les radars mobiles

Quelles sont les marges de tolérances pour ces appareils ?
 
Pour commencer, les marges de tolérances appliquées sont plus « généreuses » pour un radar mobile que pour un radar fixe. Ainsi, selon l’article 6 de l’arrêté du 4 juin 2009, pour les cinémomètres installés dans un véhicule en mouvement, la marge technique est équivalente à plus ou moins 10 km/h. Autrement dit, tout en prenant cette valeur de 10 km/h, si vous roulez dans une zone limitée à 80 km/h, un excès de vitesse ne sera constaté qu’à partir du moment où le véhicule roule à 91 km/h. Ceci étant dit, la marge pour tous véhicules dépassant les 100 km/h est différente et est cette fois exprimée en pourcentage. Il y a donc 10% de marge. Par exemple, si vous roulez sur une autoroute limitée à 130 km/h, un excès de vitesse ne pourra être enregistré qu’à partir de 144 km/h.
 
Quelles sanctions suite à un contrôle radar ?
 
Comme dans le cadre d’un contrôle radar effectué par un radar automatique fixe, un conducteur pris en flagrant délit d’excès de vitesse par un radar mobile commet une infraction au code de la route. Le conducteur risque alors, selon la gravité de l’infraction, une amende allant de 68 à 3500€ en cas de récidive et une perte de 1 à 6 points sur le permis de conduire. Si l’excès de vitesse est de 40 km/h ou plus, le permis est immédiatement retiré par les forces de l’ordre pour une durée provisoire, cette durée est de 72h maximum.
 
Comment éviter de se faire flasher ?
 
Rien de plus simple que de ne pas dépasser les limites de vitesse autorisées. Il ne faut jamais oublier que malgré que ça soit parfois pénible, les limites de vitesse ont été mises en place pour protéger la population et limiter au maximum les accidents de la route. Aujourd’hui, de plus en plus de radars, qu’ils soient fixes ou mobiles, sont installés en France. Parfois, les limites de vitesse servent également à réguler le flux de circulation pour éviter les embouteillages. Il est dans tous les cas impératif de les respecter pour votre sécurité et celle des autres usagers.